Entretien en urgence avec un Avocat

Un Avocat peut nous accorder un entretien en urgence, lorsque nos besoins sont immédiats et ne peuvent attendre. C’est notamment le cas de la garde à vue. Mais comment accéder à ces Avocats qui consultent dans l’heure ?

Un Avocat d’urgence en cas de garde à vue

La Garde à vue est une mesure de contrainte et de rétention, dont l’objectif est de permettre le travail des enquêteurs dans le cadre d’un crime ou d’un délit dont le « gardé à vue » est suspecté. Ainsi, la personne en garde à vue va subir des interrogatoires, afin que les enquêteurs puissent vérifier la réalité de ses déclarations, effectuer des perquisitions si besoin, et préserver les preuves. Pour faire face à cette étape cruciale, nous avons besoin de l’assistance d’un Avocat. Un entretien d’urgence est requis. D’ailleurs, le « gardé à vue » a le droit de s’entretenir avec un Avocat depuis le début de sa rétention. Avant, cette entrevue ne doit cependant pas excéder une demi-heure, notamment lorsqu’il s’agit d’un Avocat commis d’office, mais plus maintenant: l’Avocat peut désormais assister son client durant toutes les interrogatoires. Mais le premier entretien avec l’Avocat est crucial et va déterminer l’attitude à adopter pour la suite de toute la procédure.

Contacter un Avocat en urgence

Contacter un Avocat en urgence

Plusieurs Avocats peuvent réagir immédiatement suite à notre appel, en cas de garde à vue. Un Avocat est nécessaire pour nous accompagner pour la suite de l’enquête et de la procédure. Il s’assure du respect de nos droits durant la garde à vue, il nous conseille notamment sur la meilleure attitude à adopter. Aujourd’hui, toute personne gardée à vue dispose de quatre droits dont:

  • faire prévenir un membre de sa famille ou son employeur,
  • être examiné par un médecin,
  • être assisté par un Avocat,
  • et se taire.

Où trouver un Avocat pour un entretien en urgence?

Concernant le choix de l’Avocat pour l’entretien d’urgence, nous pouvons en contacter un parmi nos connaissances, ou bien demander l’assistance d’un Avocat commis d’office, pour réagir dans les plus brefs délais, notamment si nous n’avons pas les moyens de payer les honoraires. Nous pouvons également prétendre à une aide juridictionnelle de l’État, afin de bénéficier d’un Avocat pour assurer notre défense, mais cela probablement reportera l’urgence.

L’entretien d’urgence est-il payant ?

Si nous faisons appel à un Avocat pour se charger de notre affaire, l’entretien d’urgence est payant, et il nous appartient de prendre en charge les honoraires fixés librement par le professionnel. Mais dans le cas où nous bénéficions d’un Avocat commis d’office ou d’une aide juridictionnelle, c’est l’État qui prendra en charge (totalement ou partiellement) cet entretien, notamment en cas de garde à vue. Dans tous les cas, l’Avocat sera donc rémunéré. Dans le cadre de l’aide juridictionnelle, l’Avocat est rémunéré à 300 euros HT pour une présence maximum de 24 heures en cas de garde à vue, par l’État. Mais en moyenne, l’intervention de l’Avocat ne dure que trois à quatre heures.

Dans certaines situations moins graves toutefois, nous pouvons bénéficier d’assistance juridique presque gratuite, grâce à la possibilité de consulter des Avocats par téléphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *