Demander un avocat commis d’office

Pour bénéficier d’un avocat commis d’office, il est indispensable de rédiger un courrier de demande d’attribution de juristes. Par définition, l’avocat commis d’office est une personne désignée par le bâtonnier afin d’assister le justiciable qui est tenu de comparaître devant une juridiction pénale. Il peut s’agir d’une comparution devant le juge d’instruction, tribunal correctionnel, tribunal de police ou cours d’assises.

À quel moment peut-on recourir à un avocat commis d’office ?

On demande un avocat commis d’office lorsqu’on ne connaît pas de défenseur ou qu’on n’a pas le temps ou les moyens d’en choisir un. Pour obtenir ce service, on doit écrire au Bâtonnier en lui demandant de désigner un de ses confrères pour défendre ses intérêts. Cette démarche doit se faire lorsque l’on reçoit une convocation à comparaître devant une juridiction pénale.

Le recours à un membre du barreau chargé d’office se fait exclusivement lors d’une procédure judiciaire. On ne peut pas entamer cette démarche pour obtenir un conseil en l’absence de convocation à comparaître. Pour défendre ses intérêts durant un procès, la personne qui veut se faire assister par un professionnel inscrit au barreau a le droit de demander l’aide d’un avocat désigné par un bâtonnier.

Comment fonctionne la commission d’office ?

Lorsqu’on demande à être assisté par un spécialiste du droit commis d’office, le bâtonnier de l’ordre des avocats ou le président de la cour d’assises désigne le défenseur. Le rôle du spécialiste commis d’office est le même qu’un juriste choisi par un client. Il assiste et représente son client lors du procès. Le recours à un avocat désigné d’office n’est pas gratuit excepté pour les personnes qui bénéficient d’une aide juridictionnelle.

Ceux qui ne peuvent pas bénéficier de l’aide juridictionnelle totale ou partielle doivent s’acquitter des honoraires de l’avocat. Si le client peut contester son avocat commissionné d’office grâce à son droit à la récusation, un juriste ne peut pas refuser de défendre un justiciable sauf pour un motif légitime. Cette obligation de défendre le client est prévue dans l’Article 9 de la Loi n° 71-1130.

Modèle de lettre pour demander un avocat commis d’office

Pour obtenir l’aide d’un avocat commis d’office, on doit rédiger une demande de représentation. Voici un exemplaire de courrier pour simplifier sa demande.

Monsieur le juge,
Je soussigné(e) [nom, prénom, profession], né(e) le [date] à [lieu] demeurant [adresse], désire bénéficier d’un avocat commis d’office afin de me faire représenter pour l’audience du [date et heure] où l’on me jugera pour les faits suivants :
[décrire les faits]
Je me tiens à votre disposition pour apporter tous les renseignements complémentaires que vous jugerez utiles.
En vous remerciant de l’attention que vous porterez à ma demande, je vous prie de croire, Monsieur le juge à l’expression de ma considération distinguée.

Signature

La demande doit être accompagnée de plusieurs pièces jointes : une copie de la convocation et les derniers justificatifs de revenus. Le bâtonnier se charge de désigner un confrère et communique les coordonnées de l’avocat commis d’office au demandeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *