Avocat spécialisé en droit du travail

Un Avocat en droit du travail est un Avocat qui a fait une spécialisation sur le droit du travail. C’est donc le meilleur interlocuteur en cas de besoin de conseils ou d’informations juridiques sur la législation du travail en France. Toutes les questions liées à l’emploi d’une personne sont régies par le droit du travail. Cela constitue en quelque sorte une protection pour les travailleurs, mais pour les employeurs également.

Dans quels cas consulter un Avocat en droit du travail ?

Si on souhaite avoir des informations ou des conseils concernant divers domaines du travail, il nous faudra consulter un Avocat spécialisé en droit du travail. Plus précisément, voici quelques exemples de sujets qui relèvent des compétences de l’Avocat en droit du travail :

  • Le salaire et la durée du travail,
  • L’indemnisation des travailleurs,
  • La discrimination au travail (âge, sexe, race),
  • Le recrutement,
  • Le licenciement (abusif ou économique),
  • Le contrat de travail (réaction, modification, etc.),
  • Le harcèlement au travail (sexuel ou moral),
  • La retraite,
  • Les droits de maternité, de paternité et les droits parentaux,
  • Prud’hommes,
  • Les heures supplémentaires,
  • La rupture des relations de travail et la démission forcée,
  • Accident de travail et maladies professionnelles, etc.

Avant d’engager toute procédure, il est impératif de commencer d’abord par se renseigner sur ses droits et ses risques, afin d’éviter que la situation ne se retourne contre soi. Pour cela, la meilleure chose à faire est de s’adresser à un spécialiste, un Avocat en droit du travail.

droit de travail

Avocat spécialisé en droit du travail

Consultation gratuite Avocat droit du travail

Permanences juridiques

Grâce aux permanences juridiques que nous pouvons trouver dans les points d’accès au droit et auprès des délégués du Défenseur des droits, dans les maisons de justice et du droit, dans les mairies d’arrondissement, dans les tribunaux d’instance, dans les centres départementaux d’accès au droit, ou tout autre service de permanence juridique près de chez nous, il devient possible de bénéficier d’une consultation juridique gratuite, pour récolter des informations sur notre problème juridique au travail. Mais généralement, ce type de consultation juridique gratuite est sur rendez-vous. Il convient donc de bien s’informer avant de faire le déplacement.

Au-delà d’un simple conseil, le service de ces permanences juridiques gratuites pourrait même suffire pour résoudre notre conflit au travail.

Sites de conseils juridiques

En outre, plusieurs sites indépendants de conseil juridique nous permettent également d’avoir des réponses à nos questions juridiques, concernant un problème au travail.

Les forums juridiques sur le droit du travail sont également riches en informations, et ils sont pratiquement gratuits.

Si on souhaite avoir des réponses rapides cependant, les conseils juridiques par téléphone ou par messagerie instantanée (chat) sont à privilégier. Toutefois, elles ne sont pas toutes gratuites, il est important de bien s’informer avant d’utiliser le service en ligne.

Avocat des syndicats

Avant de saisir le Conseil de Prud’hommes, il est recommandé de consulter un Avocat spécialisé en droit du travail, notamment si on a des doutes sur la légalité de la situation d’emploi. Plusieurs syndicats proposent des Avocats qui conseillent gratuitement leurs adhérents. La plupart des cas, il s’agit d’Avocats spécialisés dans les relations humaines au sein de l’entreprise, des Avocats expérimentés qui maîtrisent les textes du droit du travail. L’Avocat fourni par le syndicat nous conseille et nous aide à faire valoir nos droits amiablement d’abord, sans recourir à une action en justice. Et même s’il faut passer par la mise en œuvre d’une action en justice, le service juridique du syndicat pourrait mettre gratuitement à notre disposition un Avocat en droit du travail pour nous défendre et nous représenter.

Dans tous les cas, le conseil des prud’hommes procède toujours par une tentative de conciliation entre les parties (employé et employeur). Le jugement est la dernière option, si la conciliation ne permet pas de résoudre le problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *